Selon les autorités australiennes, il ne reste qu'environ 4 500 spécimens à l'état sauvage. Le casoar à casque est une espèce en voie de disparition.
Australie : quel est cet oiseau incapable de voler menacé de disparition ?

Il a le corps d'une autruche et tout comme elle, il est incapable de voler. Cet oiseau, appelé le casoar à casque, peut mesurer jusqu'à 1,5 m et peser jusqu'à 80 kg ! Il est doté de pattes griffues qui font penser à celles d'un dinosaure. Son cou est paré de rouge, bleu et orange. Malheureusement, selon le gouvernement australien, il ne reste que 4 500 casoars vivants à l'état sauvage.

Le casoar à casque vit entre les forêts tropicales du nord de l'Australie, sur l'île de Nouvelle-Guinée et dans certaines îles du Pacifique. "Lorsque vous les regardez pour la première fois les yeux dans les yeux, cela peut être intimidant, parce qu’ils ont de grands yeux, qu’ils vous regardent droit dans les yeux", révèle Peter Rowles, président d'un groupe australien de protection de l'oiseau. 

 

Il a le corps d'une autruche et tout comme elle, il est incapable de voler. Cet oiseau, appelé le casoar à casque, peut mesurer jusqu'à 1,5 m et peser jusqu'à 80 kg ! Il est doté de pattes griffues qui font penser à celles d'un dinosaure. Son cou est paré de rouge, bleu et orange. Malheureusement, selon le gouvernement australien, il ne reste que 4 500 casoars vivants à l'état sauvage.

Le casoar à casque vit entre les forêts tropicales du nord de l'Australie, sur l'île de Nouvelle-Guinée et dans certaines îles du Pacifique. "Lorsque vous les regardez pour la première fois les yeux dans les yeux, cela peut être intimidant, parce qu’ils ont de grands yeux, qu’ils vous regardent droit dans les yeux", révèle Peter Rowles, président d'un groupe australien de protection de l'oiseau.

Ces gros oiseaux "ont l'air un peu féroce". En réalité, ils n'en ont pas seulement l'air. Car cette espèce fait partie des oiseaux les plus dangereux au monde. Ils sont capables de tuer un homme juste en lui sautant dessus. Et peuvent transpercer un tronc humain d'un simple coup de pattes, dont les griffes acérées mesurent jusqu'à 10 cm !

C'est malheureusement ce qui est arrivé à un jeune australien en 1926. Ce dernier pourchassait l'oiseau qui a fini par se défendre et lui sectionner la jugulaire. Les accidents arrivent encore et l'une des dernières victimes humaines remonte à 2019 en Floride, aux États-Unis. La victime a été tuée par son après une attaque de son casoar domestique. 

Vous l'aurez compris, ces animaux ne sont pas faits pour être domestiqués. Et ils n'hésitent pas à attaquer (ou plutôt se défendre) lorsqu'ils se sentent menacés. D'ailleurs, quand ils se sentent en danger, les casoars sifflent et font une sorte de grognement. Ils protègent férocement leur territoire. "Il faut faire attention car ce sont des oiseaux naturellement grincheux, ils sont grands et puissants."

Cette espèce d'oiseau est essentielle pour l'environnement et la biodiversité. En disparaissant, les forêts tropicales où ils vivent souffriront de leur absence. Car ils jouent un rôle très important dans la dissémination des graines. "Si nous pouvions sauver les casoars, nous pourrons également sauver suffisamment de son habitat pour maintenir en vie un grand nombre d’autres espèces.

 Pour éviter la catastrophe, les autorités australiennes ont mis en place un plan national. Avec des associations locales et des groupes de protection animales et de la nature, comme la WWF Australie, les sauveteurs participent à l'installation de panneaux avertissant les automobilistes de la présence de l'oiseau. Ils protègent leur habitat naturel et tiennent un hôpital pour les spécimens blessés. 

Pourquoi cette espèce est-elle en train de disparaître ? Comme beaucoup d'autres espèces animales, le casoar à casque souffre de la dégradation de son habitat naturel causé par les activités humaines. Se rapprochant des villes, ils peuvent être percutés pas des véhicules ou encore attaqués par des chiens. Évidemment, le dérèglement climatique participe aussi à sa disparition. 

Source: .tameteo.com/

COMMENT

The best of Tired Earth delivered to your inbox

Sign up for more inspiring photos, stories, and special offers from Tired Earth